27. Alex Simu Quintet « Echoes of Bucharest » + Lucian Ban – Mat Maneri « Oedipe Redux »

Quand :
23 novembre 2019 @ 20 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2019-11-23T20:30:00+01:00
2019-11-23T20:45:00+01:00
Où :
La Briqueterie
Avenue de la 2ème Division Blindée
67300 Schiltigheim
Contact :
0388363048
©DR
©DR

ALEX SIMU QUINTET

« ECHOES OF BUCHAREST »

PREMIÈRE FRANÇAISE

Allemagne | Hollande | Italie | Roumanie | Slovénie – Alex Simu, clarinettes & orchestration / Franz von Chossy, piano / George Dumitriu, violon alto & guitare / Mattia Magatelli contrebasse / Kristijan Krajn?an, violoncelle & batterie

Les paysages musicaux évoqués ici disent du pays des origines-la Roumanie- et de son folklore mais aussi de la musique française (Fauré, Debussy…) traversée d’élans romantiques qui évoquent Brahms, Strauss… Le quintet d’Alex Simu propose une réorchestration minutieuse des suites symphoniques de Georges Enesco imprégnée d’improvisations appartenant au langage du jazz d’aujourd’hui.

À propos d’Alex Simu

DE – In den hier entworfenen musikalischen Räumen hallen die volkstümlichen Traditionen des Ursprungslandes Rumänien wider, aber auch der französische Einfluss eines Fauré oder Debussy und Echos von der Romantik bis Brahms oder Strauß. Das Quintett von Alex Simu verbindet sorgfältige Arrangements der Orchestersuiten des rumänischen Komponisten George Enescu mit zeitgenössischer Jazz-Improvisation.

 

+

LUCIAN BAN – MAT MANERI PRÉSENTENT

« OEDIPE REDUX »

Basé sur l’opéra Oedipe par Georges Enesco

États – Unis | Roumanie – Jen Shyu, voix / Theo Bleckmann, voix / Mat Maneri, violon alto / Louis Sclavis, clarinette & clarinette basse / Ralph Alessi, trompette / Lucian Ban, piano / John Hebert, contrebasse / Tom Rainey, batterie

À la frontière du jazz et de la musique de chambre, Mat Maneri et Lucian Ban nous offrent une relecture passionnante du chef d’oeuvre du compositeur roumain Georges Enesco. Oedipe, le seul opéra que Enesco ait jamais écrit, est une oeuvre d’une rare ambition. Sa relecture par un groupe composé en grande partie de l’élite des musiciens de jazz new-yorkais auxquels s’ajoute Louis Sclavis est un moment unique !

À propos de Lucian Ban

À propos de Mat Maneri

DE – Im Grenzbereich von Jazz und Kammermusik wagen Mat Maneri und Lucian Ban eine spannende Neuinterpretation der einzigen Oper des rumänischen Komponisten George Enescu. Enescus höchst ehrgeiziger und überaus komplexer Oedipe in den Händen der Elite der New Yorker Jazz-Szene, verstärkt von Louis Sclavis: ein eigenwilliges Projekt, das ein ungewöhnliches Hörerlebnis verspricht.

EN PARTENARIAT AVEC SCHILTIGHEIM CULTURE

WEEK-END DE CLÔTURE PARRAINÉ PAR LA RÉGION GRAND-EST

ACHETER LE PASS WEEK-END