30ème édition du 6 au 20 novembre 2015

2015-2016

10ème édition du 31 mai au 3 juin 2016

News

Jazzdor : la saison 2015-2016 ! À venir dans les prochaines semaines…

1 février 2016 | écrit par Mathieu dans Actualité |

Mercredi 3 février à la Cité de la Musique et de la Danse : CRAIG TABORN SOLO Vendredi 4 mars à Pôle Sud : le QUATUOR IXI invite MICHELE RABBIA + DAVID CHEVALLIER “BACK TO BRUBECK“ Vendredi 18 mars à Pôle Sud : CHRIS POTTER TRIO Vendredi 1er et samedi 2 avril au Fossé des […]

Plus d'info

Jazzdor : le blog !

10 décembre 2015 | écrit par Mathieu dans Actualité |

Cette 30ème édition du festival Jazzdor a été l’occasion de lancer le blog de Jazzdor ! Retrouvez les contributions d’Emmanuel Abela ou de Guillaume Malvoisin sur blogjazzdor.blogspot.com . Ce blog sera régulièrement alimenté à partir de janvier 2016 avec des textes, des photos et des vidéos. A suivre !

Plus d'info

Infos billetterie

24 août 2015 | écrit par Mathieu dans Actualité |

Billetterie en ligne Vous pouvez toute l’année acheter votre carte d’abonnement pour la saison 2015-2016 de Jazzdor. Nouveau cette année : abonnez-vous en ligne ! (+ frais d’opération / paiement sécuriés par CB) 1 – achetez votre carte d’abonnement Jazzdor (20€) 2 – achetez vos billets de concerts pour les concerts de la saison au […]

Plus d'info



Le programme de la saison

mar
4
ven
Le Quatuor IXI invite Michele Rabbia + David Chevallier “Back to Brubeck“ @ Pôle Sud
mar 4@20 h 30 min

slide_Back_to_Brubeck

LE QUATUOR IXI INVITE MICHELE RABBIA + DAVID CHEVALLIER “BACK TO BRUBECK“ 

(France / Italie)

Quatuor IXI : Guillaume Roy, alto / Régis Huby, violon / Théo Ceccaldi, violon / Atsuki Sakaï, violoncelle

David Chevallier, guitare / Michele Rabbia, batterie

On l’a dit et répété, le Quatuor IXI est probablement l’un des plus grands quatuors actuels, toutes catégories confondues. Qui d’autre pour improviser à ce niveau, composer de nouvelles partitions sur l’instant, avec une telle circulation, un tel mouvement dans la musique ? Ses quatre musiciens sont donc au cœur de cette soirée qui les verra d’abord inviter le batteur Michele Rabbia à plonger dans leur musique classique du XXIème siècle. Puis le guitariste David Chevallier présentera ses arrangements ciselés pour évoquer la musique du pianiste Dave Brubeck. Cinq musiciens, cinq instruments à cordes, il fallait bien ça pour rendre hommage à l’auteur de “Take Five“ !

« Ce quatuor sonne terrible, Chevallier a trouvé l’équilibre parfait entre sa guitare électrifiée et le band acoustique. Ses interventions, délicates, variées, à propos, ajoutent ce qui va bien à ce quatuor. Et quelle écriture somptueuse !!
Qui génère une musique stupéfiante jouée par des musiciens ahurissants dans ce concert exceptionnel. »
Culture Jazz – Alain Gauthier – Octobre 2015

Ein Ausnahme-Streichquartett, das auf allerhöchstem Niveau improvisiert und an der Klassischen Musik des 21. Jahrhunderts webt. Sie dialogieren zunächst mit dem Schlagzeuger Michele Rabbia, dann erwecken sie zusammen mit dem Gitarristen David Chevallier in dessen fein ziselierten Arrangements und Variationen die Musik des Pianisten Dave Brubeck wieder.

++ Le Quatuor IXI donnera une masterclass en direction des élèves de la classe de quatuor à cordes du Conservatoire de Strasbourg

TEASER – BACK TO BRUBECK- David CHEVALLIER – Cie Le SonArt from L’Œil à  Mémoires on Vimeo.

mar
18
ven
Chris Potter Trio @ Pôle Sud
mar 18@20 h 30 min

 

CHRIS POTTER TRIO (Etats-Unis)

Chris Potter, saxophone / Joe Martin, contrebasse / Marcus Gilmore, batterie

Champion du saxophone ténor, omniprésent sur les scènes du monde entier depuis le début des années 90, partenaire de Paul Motian, Jim Hall, Brad Mehldau, ou Dave Holland, Chris Potter est aussi leader de plusieurs formations qui constituent chacune un “who’s who“ des jeunes musiciens new yorkais à suivre. Virtuose post-bop, plus beau son de ténor actuel, Chris Potter continue à chaque nouveau projet de construire une œuvre parmi les plus exaltantes de la scène jazz américaine.

Chris Potter, Großmeister des Tenorsaxofons, Virtuose des Post-bop, seit Beginn der 90er-Jahre allgegenwärtig auf sämtlichen Bühnen der Welt, an der Seite von Paul Motian, Jim Hall, Brad Mehldau oder Dave Holland: vielleicht der schönste Tenorsaxofon-Sound der Gegenwart.

 

en partenariat avec Pôle Sud

avr
1
ven
Soirée Tricot ! #1 – Carte Blanche au Tricollectif avec “In Love With“ et Toons @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
avr 1@18 h 00 min

 

SOIRÉES TRICOT À STRASBOURG ! – CARTE BLANCHE AU TRICOLLECTIF (France)

 In Love With (Sylvain Darrifourcq, batterie / Théo Ceccaldi, violon / Valentin Ceccaldi, violoncelle)

+ Toons (Valentin Ceccaldi, violoncelle / Guillaume Aknine, guitare / Théo Ceccaldi, violon / Gabriel Lemaire, saxophone / Florian Satche, batterie

+ surprises, rencontres improvisées, restauration… !

Deux soirées pour rêver, échanger, discuter, écouter, partager, et entendre quelques projets renversants aux croisements du jazz, des musiques improvisées, de la chanson, de la musique de chambre, du rock… Beaucoup d’amour au programme avec les projets “In Love With“ du batteur Sylvain Darrifourcq, “Métanuits“ avec le pianiste Roberto Negro et Émile Parisien, Toons du violoncelliste Valentin Ceccaldi, ou encore un final époustouflant avec l’hommage à Lucienne Boyer par l’Orchestre du Tricot ! Et aussi beaucoup de surprises qui viendront s’ajouter à ce premier rendez-vous Jazzdor au Fossé des Treize.

Zwei gesellige Abende mit umwerfenden Projekten am Kreuzungspunkt von Jazz, Improvisation, Chanson, Kammermusik und Rock, bestritten von einem Dutzend der faszinierendsten Vertreter der jungen Jazz-Szene in Frankreich: Überraschungen am, aber ganz und gar nicht vom Fließband.

Toons : Atchoum from TRICOLLECTIF on Vimeo.

en partenariat avec le Tricollectif et le Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize

avec le soutien de l’Onda

avr
2
sam
Soirée Tricot ! #2 – Carte Blanche au Tricollectif // Les Métanuits + Grand Orchestre du Tricot : Tribute to Lucienne Boyer @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
avr 2@18 h 00 min – 23 h 30 min

 

SOIRÉES TRICOT AU FOSSÉ DES TREIZE ! – CARTE BLANCHE AU TRICOLLECTIF

Gros bisou et folle guinguette.
A Love Supreme façon opérette.
Grand format***, strass et paillettes ***.

18h30 : Rencontre improvisée avec Jeanne Barbieri (voix) et Robin Mercier (voix)

20h30 : Les Métanuits avec Roberto Negro (piano) et Émile Parisien (saxophone soprano)

22h : Grand Orchestre du Tricot : Tribute to Lucienne Boyer avec Angela Flahaut, voix / Théo Ceccaldi, violon / Valentin Ceccaldi, violoncelle / Roberto Negro, piano / Quentin Biardeau, saxophones tenor, soprano / Sacha Gillard, clarinettes / Gabriel Lemaire, saxophones alto, baryton / Fidel Fourneyron, trombone/ Eric Amrofel, guitare électrique, banjo / Stéphane Decolly, basse électrique / Florian Satche, batterie

 Deux soirées pour rêver, échanger, discuter, écouter, partager, et entendre quelques projets renversants aux croisements du jazz, des musiques improvisées, de la chanson, de la musique de chambre, du rock… Beaucoup d’amour au programme avec les projets “In Love With“ du batteur Sylvain Darrifourcq, le duo “Métanuits“ avec le pianiste Roberto Negro et Émile Parisien, “Toons“ emmené par Valentin Ceccaldi ou encore un final époustouflant avec l’hommage à Lucienne Boyer par l’Orchestre du Tricot ! Et aussi beaucoup de surprises qui viendront s’ajouter à ce premier rendez-vous Jazzdor au Fossé des Treize.

Zwei gesellige Abende mit umwerfenden Projekten am Kreuzungspunkt von Jazz, Improvisation, Chanson, Kammermusik und Rock, bestritten von einem Dutzend der faszinierendsten Vertreter der jungen Jazz-Szene in Frankreich: Überraschungen am, aber ganz und gar nicht vom Fließband.

 

en partenariat avec le Tricollectif et le Fossé des Treize
avec le soutien de l’Onda
avr
19
mar
Trio PNQ « Steamboat Bill, Jr » @ M.A.C. de Bischwiller
avr 19@20 h 30 min

 

Trio PNQ  “Steamboat Bill, Jr“

Ciné-concert sur le film de Buster Keaton (1928)

Vincent Posty, contrebasse, voix / Pascal Gully, batterie, percussions, voix / Julien Bogenschutz, saxophone ténor, objets sonores, voix

S’enfoncer dans le bayou. Y retrouver les sources du jazz. S’imaginer en banc de poissons-chats frayant sa route dans les eaux marécageuses. Libres et sauvages, les trois gaillards du trio PNQ déjouent, décalent, recadrent les styles : funk des marching band, swing, Mississippi blues, doo-wop, improvisations débridées. S’immergent dans le sud-est américain pour mieux se réapproprier blues brut et jazz brûlant de la New-Orleans. Avec en toile de fond un immense film burlesque de Buster Keaton.

Frei und wild greifen diese drei die Stile auf, zerlegen sie, verschieben die Grenzen, definieren sie neu: Marching-Band-Funk, Swing, Mississippi Blues, Doo-Wop und zügellose Improvisation, vor dem Hintergrund einer Buster-Keaton-Burleske.

 

en partenariat avec la M.A.C de Bischwiller

avr
30
sam
Andreas Schaerer / Lucas Niggli + Erika Stucky « Bubbles and Bangs » @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
avr 30@20 h 30 min – 23 h 30 min

 

 

ANDREAS SCHAERER / LUCAS NIGGLI  (Suisse)

+ ERIKA STUCKY “BUBBLES AND BANGS“   (Suisse)

avec Andreas Schaerer, voix, beatbox / Lucas Niggli, batterie

+ Erika Stucky, voix, accordéon / Marc Unternährer, tuba / Lucas Niggli, batterie

Deux vocalistes descendus des montagnes du Valais, venus distillés beatbox artisanal et yodel 2.0. Andreas Schaerer d’abord. Chanteur de l’année de l’autre côté du Rhin, impressionnant meneur de la troupe des Hildgard Lernt Fliegen, sensation du festival en 2012. Avec Lucas Niggli, batteur à l’imagination folle, ils se répondent du tac au tac, jouent une drum’n’bass en roue libre. Les chansons d’Erika Stucky défient quant à elles toutes les règles. Hip hop buriné à la Tom Waits, chansons traditionnelles revisités à la sauce folk, yodel tire-larmes qui s’accompagne à l’accordéon miniature. Une chanteuse XXL.

Jodeln 2.0 und beatbox, vorgestellt von zwei Vokalakrobaten aus den Walliser Alpen. Andreas Schaerer, in Deutschland kürzlich zum Jazzsänger des Jahres gekürt, und der vor Fantasie überbordende Schlagzeuger Lucas Niggli bilden schon ein Ausnahmeduo. Dazu kommt dann noch Erika Stucky, die auf geniale Weise alles verbrät, von Hip Hop über Tom Waits und Schweizer Volkslieder, bis hin zur Jodelkrise mit Taschen-Ziehharmonika.

 avec le soutien de Pro Helvetia

mai
6
ven
Charles Lloyd / Jason Moran @ La Filature
mai 6@20 h 30 min – 22 h 00 min

CHARLES LLOYD / JASON MORAN (États-Unis)

Charles Lloyd, saxophones / Jason Moran, piano

Un duo exceptionnel. Une plongée dans une Amérique en cinémascope, ou l ‘on croise Duke Ellington, Georges Gershwin, Earl Hines, Bob Dylan, les Beach Boys, Thelonious Monk et les chants amérindiens. Avec le blues omniprésent sous les doigts de Jason Moran et ce souffle presque spirituel du saxophone de Charles Lloyd. Un sommet d’élégance et de complicité, quelque chose de fragile qui avance inexorablement, se déploie sous nos yeux pour finir par former quelque chose d’immense, deux sages partageant un plaisir immodéré de la musique.

Ein außerordentliches Duo, das uns auf eine Reise in ein Cinemascope-Amerika entführt, auf der wir Duke Ellington, Georges Gershwin, Earl Hines, Bob Dylan, den Beachboys, Thelonious Monk und der Musik der Indianer begegnen. Die Finger von Jason Moran beschwören den Blues, und das Saxofon von Charles Loyd atmet den Geist des Spirituals.

en partenariat avec La Filature et le Festival Météo

mai
12
jeu
Laisse venir – Dans les sillons d’Alain Bashung @ Les Tanzmatten
mai 12@20 h 30 min – 22 h 00 min

LAISSE VENIR – DANS LES SILLONS D’ALAIN BASHUNG (France)

Jean Fauque, textes, voix / Christophe Fourmaux, saxophone, direction musicale / Adrien Dennefeld, guitare, violoncelle / Samuel Colard, piano, Fender Rhodes / Antoine Spindler, alto, programmations / Michael Alizon, saxophone / Franck Wolf, saxophone /  Laurent Wolf, saxophone / Jérôme Fohrer, contrebasse, basse électrique / Eric Echampard, batterie / Maxime Meunier, direction artistique

La musique d’Alain Bashung qui résonne. Sa parole aussi, ciselée par la voix de Jean Fauque, son frère de mots. 9 musiciens sculptent ces espaces sonores en malaxant jazz, rock, électro et tableaux romantiques. Autant de souvenirs revisités de ce monstre de la chanson française. “Laisse Venir“ est une manière de rencontrer Alain Bashung à nouveau, dans une distance respectueuse et pourtant si proche. De la mémoire pour aujourd’hui et pour demain.

Die Chansons von Alain Bashung, aufgegriffen von neun Musikern, die Jazz-, Rock-, Electro- und Romantik-Elemente zu ganz neuen Klangräumen verdichten.

 

en partenariat avec les Tanzmatten de Sélestat

Une coproduction Jazzdor avec le soutien de la DRAC Alsace, de la Ville de Strasbourg, de la MAC de Bischwiller, du Relais Culturel de Wissembourg et de WM Music.

mai
13
ven
Vijay Iyer Trio « Break Stuff » @ Pôle Sud
mai 13@20 h 30 min – 22 h 00 min

VIJAY IYER TRIO “BREAK STUFF“ (Etats-Unis)

Vijay Iyer, piano / Stephan Crump, contrebasse / Marcus Gilmore, batterie

“Break Stuff“. Un titre qui claque comme un morceau de hip hop. Il y a de ça dans la musique du trio de Vijay Iyer. Rythmique nerveuse dans la lignée de celles de James Brown ou de Jimi Hendrix, piano qui sonne comme du Thelonious 2.0, un Monk qui rendrait hommage à un parrain de la techno minimale de Detroit. Les pulsations ouest africaines répondent aux cadences indiennes, Michael Jackson regarde Duke Ellington dans un miroir. 

Nervöse Rhythmik im Stil eines James Brown oder Jimi Hendrix, ein Klavier, das klingt wie ein Thelonious Monk 2.0 oder eine Monk-Reverenz an die Detroiter Minimal-Techno: Das Trio von Vijay Iyer gehört zweifelsfrei zu den spannendsten des Augenblicks.

en partenariat avec Pôle Sud

VIDEO STREAMS

David Chevallier et le Quatuor IXI “Back to Brubeck“
David Chevallier & Quatuor IXI - Live @ le Triton par tritonline

TWITTER

PHOTOS STREAM

Bernard Struber Jazztett “La Symphonie Déjouée“