31ème édition du 4 au 18 novembre 2016

2016-2017

11ème édition du 30 mai au 2 juin 2017

News

Découvrez le programme du festival Jazzdor 2016 !

20 juillet 2016 | écrit par Mathieu dans Actualité |

Le programme de la 31ème édition du festival Jazzdor est en ligne ! Vous pouvez dès à présent vous abonner en ligne et acheter vos billets pour les concerts du festival ! Nous vous invitons à une présentation publique de cette 31ème édition le vendredi 14 octobre à 19h au Centre Socio-Culturel du Fossé des […]

Plus d'info

10ème édition du Festival Jazzdor Strasbourg-Berlin : retours !

14 juin 2016 | écrit par Mathieu dans Actualité |

Le Festival Jazzdor Strasbourg-Berlin a fêté sa 10ème édition du 31 mai au 3 juin 2016 à Kesselhaus. Ce fut un anniversaire incroyable et l’équipe de Jazzdor vous donne déjà rendez-vous du 30 mai au 2 juin 2017 pour la 11ème édition de ce festival unique ! Mais n’allons pas trop vite et prenons le […]

Plus d'info



Le programme de Jazzdor 2016-2017

oct
14
ven
2016
RAY ANDERSON’S POCKET BRASS BAND + ouverture de saison / présentation du festival Jazzdor 2016 @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
oct 14@19 h 00 min

ErikaKapin_PocketBrassBand_2016_02_06_MG_9140Ray Anderson, trombone / Steven Berstein, trompette / Jose Davila, sousaphone / Tommy Campbell, batterie

(États-Unis)

Swing, bop et jazz, gospel, blues et funk. Véritable enfant spirituel de la Nouvelle-Orléans, l’immense tromboniste Ray Anderson trimballe sa fanfare de poche et convie à la fête le trompettiste Steven Bernstein (leader des funky Sex Mob et auteur de plusieurs albums sur Tzadik, le label de John Zorn, on l’a entendu également aux côtés d’Aretha Franklin, Lou Reed ou Sting).

Dès 19h, l’équipe de Jazzdor vous invite à une présentation conviviale et autour d’un verre de la 31ème édition du festival Jazzdor (4-18 novembre) !

Réservation obligatoire par mail à mathieu@jazzdor.com

http://www.rayanderson.org

en partenariat avec le Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize.

nov
4
ven
2016
Open Jazz, en public et en direct du festival Jazzdor @ Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
nov 4@18 h 00 min – 19 h 00 min

Alex Dutilh présente Open Jazz, sur France Musique, en public et en direct de la Cité de la Musique et de la Danse ! Avec le pianiste Gonzalo Rubalcaba et ses musiciens, Philippe Ochem, directeur de Jazzdor.

Venez nombreux assister à l’émission !

France Musique
GONZALO RUBALCABA QUARTET « TRIBUTE TO CHARLIE HADEN » @ Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
nov 4@20 h 30 min

Gonzalo Rubalcaba Quartet "Tribute to Charlie Haden"Gonzalo Rubalcaba, piano / Will Vinson, saxophone / Matt Brewer, contrebasse / Jeff Ballard, batterie (Cuba / États-Unis)

Il est le plus grand pianiste cubain. Le premier a avoir franchi cette frontière invisible entre la musique traditionnelle de son île natale et le jazz international. Avec sa double culture et son aisance incomparable, Gonzalo Rubalcaba s’est imposé, partout. Avec l’Orquesta Aragon d’abord, immense orchestre cubain qui illumina les scènes du monde entier dans les années 80. Puis en leader ou sideman, multi-récompensé aux Grammy Awards, et auteur de quelques enregistrements somptueux, aux côtés de Charlie Haden notamment, son maître et mentor. D’un Nocturne (2001) éclairé de boléros cubains jusqu’à ce “Tokyo Adagio“ (2015) enregistré en duo peu avant la mort du contrebassiste, la symbiose entre ces deux géants fut totale. Le pianiste lui rend aujourd’hui un hommage bouleversant.

Une soirée parrainée par la Ville de Strasbourg

Concert enregistré par France Musique

01-france-musique

nov
5
sam
2016
NOËL AKCHOTÉ & MARY HALVORSON @ Médiathèque André Malraux
nov 5@15 h 00 min
Noel Akchoté & Mary Halvorson

Noël Akchoté, guitare / Mary Halvorson, guitare

(France / États-Unis)

Deux guitaristes singuliers. Deux francs-tireurs de la “six cordes“. Deux drôles de zèbres de l’avant-garde du jazz mondialisé. Originaire de Brooklyn, élève d’Anthony Braxton, Mary Halvorson développe depuis presque dix ans déjà un jeu d’une grande originalité et reconnaissable entre tous. Cette rencontre avec Noël Akchoté promet d’être passionnante à bien des égards car tous deux partagent le même gout du détournement et des reprises atypiques, des mélodies sous-jacentes et d’une certaine poésie cabossée. Un concert à ne pas manquer !

en partenariat avec les Médiathèques de Strasbourg

http://www.maryhalvorson.com

http://www.noelakchote.org

INGRID LAUBROCK ANTI-HOUSE @ CEAAC
nov 5@17 h 00 min
Ingrid Laubrock Anti-House

Ingrid Laubrock, saxophone / Mary Halvorson, guitare / Kris Davis, piano /  Tom Rainey, batterie

(Allemagne / États-Unis / Canada)

Comme sa consoeur Mary Halvorson, Ingrid Laubrock développe un univers qui doit beaucoup au maître Anthony Braxton. Et comme la guitariste, elle s’en affranchit largement pour créer un univers bien à elle, entre écriture et improvisation, travail sur les textures sonores et purs moments d’énergie rythmique. Autour d’elle, la fine fleur de la scène new yorkaise et la pianiste canadienne Kris Davis, découverte l’an passé au CEAAC par un public subjugué. Gageons que c’est le même genre d’émerveillement qui devrait nous saisir à l’écoute de l’un des groupes essentiels du jazz d’aujourd’hui.

http://ingridlaubrock.com/anti-house.html

JOSHUA REDMAN & BRAD MEHLDAU DUO @ Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
nov 5@20 h 30 min

 

mehldau_redman_slide

Joshua Redman, saxophone / Brad Mehldau, piano (États-Unis)

Depuis l’album Moodswing du saxophoniste Joshua Redman jusqu’au récent Highway Rider du pianiste Brad Mehldau, ces deux-là sont intimement liés. Deux leaders d’exception qui se retrouvent une nouvelle fois pour un concert en duo sur le fil. En 2013, Redman invitait Mehldau à jouer et même à produire son “Walking Shadows“. Ces duos piano/saxo ne sont pas légion dans la grande histoire du jazz. Même pour ces deux virtuoses américains, cet exercice est plutôt rare, Brad Mehldau s’exprimant plus souvent en solo ou en trio, Joshua Redman essentiellement en groupe. C’est donc l’occasion d’une conversation rare et inspirée entre deux très fortes personnalités.

nov
6
dim
2016
qÖÖlp + BROTHERHOOD HERITAGE @ Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
nov 6@17 h 00 min
qÖÖlp au Festival Jazzdor 2016 © Mathieu Schoenahl

qÖÖlp (France / Allemagne) / création Festival Jazzdor Strasbourg-Berlin 2016

avec Théo Ceccaldi, violon / Valentin Ceccaldi, violoncelle / Ronny Graupe, guitare / Christian Lillinger, batterie

“Une heure d’invention pure, de maîtrise insensée, d’esprit libre. Une heure d’engagement physique intense des musiciens : on croit voir un ring! Il manque la serviette et l’éponge à la main à Lillinger pour tenir le poste de l’entraîneur de la bande, tant son jeu encourage, secoue, relance, et revitalise le carré. On vibre au sentiment constant de rupture, comme si un souffle ultime portait chaque mesure. Perception manifeste : le propos très personnel de chacun des protagonistes n’entrave à aucun moment l’entité majestueuse que nous entendons. Une entité ouverte. En effet, les protagonistes se sont choisis sur l’originalité de leurs discours respectifs. Le public halète (beaucoup de musiciens dans la salle), sur le flanc, bouche ouverte, tétanisé, les yeux rivés. Enivré par la musique qui ne va pas de soi. Mais qui va.“ Bruno Pfeiffer, Libération

Brotherhood HeritageBROTHERHOOD HERITAGE (France)

François Raulin, piano / Didier Levallet, contrebasse / Chris Biscoe, saxophones et clarinettes / Raphaël Imbert, saxophones / François Corneloup, saxophone / Michel Marre, trompette / Alain Vankenhove, trompette / Jean-Louis Pommier, trombone / Mathias Mahler, trombone / Simon Goubert, batterie

La « Confrérie du souffle » (Brotherhood of Breath) fut un big band qui illumina la scène européenne du jazz. Issu d’un orchestre sud-africain multiracial constitué malgré l’apartheid, il mêlait les musiques populaires d’Afrique du Sud aux musiques improvisées sous la houlette du pianiste Chris McGregor. Le projet piloté par François Raulin et Didier Levallet a pour objectif de redonner à entendre cette musique, en particulier les mélodies sud-africaines qui en sont la source et ouvrent de multiples interprétations. Les musiciens réunis par les deux co-leaders expriment la quintessence de plusieurs générations de jazzmen français (et un anglais aussi). Tous partagent l’envie de renouer avec ce répertoire, qui conjugue le chant, porteur d’un lyrisme puissant, avec la liberté de parole de chaque interprète.

BROTHERHOOD HERITAGE from Maurice Salaün on Vimeo.

 

Coproduction Europa Jazz-Le Mans, Rendez-Vous de l’Erdre-Nantes, D’Jazz Nevers Festival, Jazzdor-Strasbourg, MC2-Grenoble, La Forge, Jazz sous les Pommiers-Coutances

Une soirée Jazzpassage

avec le soutien du Goethe Institut

nov
8
mar
2016
SAMUEL BLASER SOLO @ CEAAC
nov 8@18 h 00 min

TFCH_SamuelBlaser_HighRes_EmileHolba-8Samuel Blaser, trombone (Suisse)

Dans la droite lignée des légendaires Albert Mangelsdorff, Conny Bauer ou George Lewis, le tromboniste suisse Samuel Blaser repousse les limites de l’instrument et créé depuis plus d’une dizaine d’années un concept mélodique parfaitement personnel. En se jouant de l’espace, de l’acoustique, de l’environnement et réinterrogeant la place du musicien et de son instrument dans l’espace, il étonne, fascine et s’impose comme l’une des voix les plus fascinantes de sa génération, à la fois drôle, légère, profonde et émouvante.

Pro Helvetia

YUKO OSHIMA & HAMID DRAKE DUO // Première + SYLVAIN KASSAP / BENJAMIN DUBOC / HAMID DRAKE // Première @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
nov 8@20 h 30 min

Yuko-&-HamidYuko Oshima, batterie / Hamid Drake, batterie (France / États-Unis)

La folle envergure du batteur américain rencontre l’énergie dingue de la franco-japonaise ! Un duo inédit plein de promesses radieuses.

+

Sylvain Kassap TrioSylvain Kassap, clarinettes / Benjamin Duboc, contrebasse / Hamid Drake, batterie (France / États-Unis)

A l’occasion de la sortie du disque “Heads or Tails“ sur le label RogueArt, qui témoigne de dix années d’échanges fructueux, Sylvain Kassap, clarinettiste aérien et Hamid Drake, batteur foisonnant invitent Benjamin Duboc, contrebassiste tellurique, à partager la scène pour créer une musique libre, contrastée, mouvante et émouvante, poétique et énergique… Une preuve de plus des connivences possibles entre Montreuil et Chicago!

SpedidamLMD productions

logo_copie_privee_rose_250

nov
9
mer
2016
ANIL ERASLAN / JULIA KADEL // Première française @ CEAAC
nov 9@18 h 00 min

Julia Kadel & Anil EraslanAnil Eraslan, violoncelle / Julia Kadel, piano (France / Allemagne)

Hiver 2015. Il neige à Duisburg, Allemagne, quand la pianiste allemande Julia Kadel et le violoncelliste franco-turc Anil Eraslan (Auditive Connection, Absorb) se rencontrent à l’occasion d’une résidence d’artistes. Une forte complicité musicale se créé et leur donne envie de former ce duo, basé sur des improvisations libres mai aussi des compositions inspirées par le jazz et la musique contemporaine. Un premier premier enregistrement à Strasbourg en février, des concerts à Berlin, il était temps qu’ils se produisent en concert à Strasbourg.

 

MARC PERRENOUD TRIO + SYLVIE COURVOISIER TRIO @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
nov 9@20 h 30 min

Sylvie-Courvoisier-Trio-8645©Caroline-Mardok-2014 copySylvie Courvoisier, piano / Drew Gress, contrebasse / Kenny Wollesen, batterie (Suisse / États-Unis)

La pianiste suisse basée à New York se jette dans le grand tourbillon du trio de piano, discipline suprême du jazz. Pour l’aventure, elle s’entoure de l’une des grandes rythmiques de la scène new yorkaise (Drew Gress a tenu la contrebasse pour Dave Douglas ou John Abercrombie, Kenny Wollesen est un fidèle de John Zorn et de Bill Frisell). Et quelle aventure ! De A à Z, une énergie, redoutable une pulsation, un sens de la mélodie urbaine et inspirée, un jeu de piano percussif et lyrique, tel qu’on ne l’avait encore jamais entendu chez la musicienne. Une vraie révélation !

 

+

Marc Perrenoud, piano / Marco Müller, contrebasse / Cyril Regamay, batterie (Suisse)

Né en 1981 à Genève, Marc Perrenoud développe depuis plus de dix ans son idée du trio, formule magique qui l’a mené des scènes de New York à Montreux, de Berlin à Paris. La musique de ce trio prend la forme d’une révolte : compacte, sombre et parfois inquiétante. Avec le goût des rythmiques modernes, dub ou électro, celui des lignes claires aussi, d’un jeu brûlant, incandescent, rapide, qui prend dès les premières mesures pour ne plus vous lâcher.

                                                                                                                                      Pro Helvetia

nov
10
jeu
2016
Musiques en Chantier #1 – avec les élèves du Conservatoire de Strasbourg @ CEAAC
nov 10@18 h 00 min

Duo Grégoire Jokic / Maxime Luck

avec Grégoire Jokic, piano / Maxime Luck, saxophone

+

Around Dave Holland

JULIEN DESPREZ « Acapulco Redux » + ZAD MOULTAKA « Um“ @ La Filature
nov 10@20 h 00 min
Julien Desprez_©_Sylvain_Gripoix

Julien Desprez, guitare, lumières / Grégory Edelein, scénographie, conception dispositif lumières / Cécile Guigny, réalisation dispositif lumières

Zad Moultaka, composition

Que révèle l’écoute des choses les plus anodines ? C’est à cette exploration que semble nous inviter le compositeur Zad Moultaka en nous faisant entendre ce qui ressort de l’enregistrement d’un moteur de voiture. Une fois ralentie, la diffusion de celui-ci prend soudain l’allure d’un chant monastique et le compositeur de s’émerveiller : le visible et le caché, le matériel et le spirituel se côtoieraient-ils ? Seraient-ils de même nature ? UM est une méditation sonore s’inspirant du Livre des morts tibétain et des rituels chantés dans les monastères. En première partie de cette soirée dédiée à nos différentes façons de percevoir le son, le guitariste Julien Desprez nous offre un show à mi-chemin entre le concert et la performance. Dans un dispositif ingénieux qui met sur un pied d’égalité son, espace et lumière, on assiste à un solo explosif et intense.

TOC « Le Dernier des Hommes » – ciné-concert @ Salle du Cercle à Bischheim
nov 10@20 h 30 min

 

STEAMBOAT BILL, JR., Buster Keaton, Marion Byron, 1928Jérémie Ternoy, Fender Rhodes / Ivann Cruz, guitare / Peter Orins, batterie // France

sur un film de F.W. Murnau (1924)

Le portier du Grand Hôtel Atlantic est un homme important et admiré de tous. Mais un jour, le directeur de l’hôtel décide que le vieux portier a fait son temps et lui annonce sans ménagement que le moment est venu pour lui de céder la place et le relègue à l’entretien des toilettes. Abattu, humilié, le pauvre homme revient pourtant le soir même… Pour mettre en musique ce chef d’œuvre du 7ème art qui a largement inspiré le Citizen Kane d’Orson Welles, les musiciens de TOC travaillent une matière sonore dans laquelle disparaît l’identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture, un peu à la manière de gros plan ou de recadrage.

En partenariat avec la Salle du Cercle de Bischheim

TOC est membre du collectif Muzzix à Lille.

nov
11
ven
2016
Musiques en Chantier #2 avec les élèves du Conservatoire de Strasbourg @ CEAAC
nov 11@6 h 00 min

DIEGO MANUSCHEVICH / KAZUE OGASAWARA DUO

Avec Diego Manuschevich, saxophone / Kazue Ogasawara, piano

+

LATE COLTRANE

Le duo Manuschevich / Ogasawara alterne entre pièces originales et compositions de Thelonious Monk ou Ornette Coleman. En seconde partie, un hommage en octet au grand John Coltrane.

HUGUES MAYOT « WHAT IF » @ CEAAC
nov 11@17 h 00 min
Hugues_Mayot_©_Denis_Rouvre

Hugues Mayot, saxophone ténor / Jozef Dumoulin, claviers / Joachim Florent, basse électrique / Franck Vaillant, batterie, programmation  // France

Formé fin 2013 par Hugues Mayot, What If réunit une rythmique minérale, brute, constituée de Franck Vaillant et Joachim Florent mettant en perspective le discours stratosphérique de Jozef Dumoulin et hugues Mayot en recherche d’une apesanteur permanente. Le répertoire entièrement composé par le saxophoniste associe des thèmes décharnés et poétiques, à la limite d’une chanson post pop, à une puissante machine à groove hypnotique. C’est la quête d’une transe sonore jubilatoire qui rassemble ces deux entités et leur donne leur raison d’exister. What If oscille entre compositions et parties improvisées allant de tableaux sonores minimalistes à des phases baroques, voir orgiaques, en passant par un mix de riffs acides penchant vers un live électro décadent.

BOJAN Z & NILS WOGRAM + NILS WOGRAM ROOT 70 @ Reithalle im Kulturforum
nov 11@20 h 30 min
Bojan Z & Nils Wogram

 

 

 

 

 

 

 

Bojan Z, piano et Fender Rhodes / Nils Wogram, trombone  // France – Allemagne

Créé au festival Jazzdor Berlin en 2012 et salué depuis sur toutes les plus grandes scènes européennes, le duo revient présenter un premier disque paru cet été. Bojan Z et Nils Wogram glissent de-ci de-là quelques thèmes ellingtoniens, s’engagent dans des jeux percussifs, des tournures mélodiques et font faire un sacré bond en avant à la formule rare du duo piano/trombone. On retrouve tout ce qui fait la singularité de Bojan Z : les mélodies balkaniques qui prennent aux tripes, le blues qui affleure. Nils Wogram lui emboîte le pas avec un naturel confondant, à l’écoute, sûr de sa force, technicien hors pair. Un duo qui ne manque pas d’humour et qui saura nous emmener aussi bien sur les rives du Danube que dans les rues de la Nouvelle-Orléans.

Bojan Z Nils Wogram Jazzahead 2016 from Stefan Nauheimer on Vimeo.

Nils Wogram Root 70

 

 

 

 

 

 

 

Nils Wogram, trombone / Hayden Chisholm, saxophone alto / Matt Penman, contrebasse / Jochen Rückert, batterie  // Allemagne / États-Unis

Propulsé par une rythmique d’une rare souplesse, le groupe phare du virtuose Nils Wogram est passé maitre d’un jazz nerveux à la « cool attitude » communicative.

 

nov
12
sam
2016
JULIAN SARTORIUS SOLO @ CEAAC
nov 12@15 h 00 min

Julian SartoriusJulian Sartorius, batterie, percussions

Le rythme. Voilà bien ce qui définit la vie du batteur suisse Julian Sartorius. À 5 ans, il prend ses premières leçons et intègre rapidement fanfares, groupes de bal ou de reprises de Michael Jackson, mais aussi plusieurs groupes issus de collectifs underground. Sa musique prend immédiatement un tour unique, qui repousse les limites du possible et décapsule au briquet magnums de hip-hop, de musiques du monde ou improvisées avec la facilité d’un jeune scout en forêt. Son set de batterie, il le prépare ave la minutie d’un laborantin. Ses concerts, il les dévoile par petites touches de sons encore jamais entendus, imagine des univers sonores jusque là interdits, dont on déjà bénéficié des artistes comme la chanteuse Sophie Hunger, le pianiste Colin Vallon ou encore le musicien électro Matthew Herbert.

BEDMAKERS « Tribute to an Imaginary Folk Band » // Création @ CEAAC
nov 12@17 h 00 min

BedmakersRobin Fincker, saxophone ténor, clarinette / Mathieu Werchowski, violon / Pascal Niggenkemper, contrebasse / Fabien Duscombs, batterie  // France / Grande-Bretagne

Ce quartet acoustique fait irruption dans les méandres de la folk anglo-saxonne, creuse cette matière sonore fertile mûrie par les multiples décennies de tradition orale, pour en extraire son essence mélodique et l’observer à travers le regard d’improvisateurs sans étiquettes. Fort de cette instrumentation riche en couleurs « Tribute to an imaginary folk band » fait cohabiter le blues illuminé de John Fahey avec les envolées lyriques de Matt Malloy issues de mélodies traditionnelles de folk irlandaise et l’intense sobriété du guitariste écossais Bert Jansch avec la richesse de l’improvisation libre.

Freddy Morezon prod

Une production Freddy Morezon prod, en co-production avec Banlieues Bleues et Jazzdor. Avec le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, du CNV et de la SPEDIDAM.

DAVE DOUGLAS NEW SANCTUARY // Première française @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
nov 12@20 h 30 min

New-Sanctuary-CoverDave Douglas, trompette / Marc Ribot, guitare / Susie Ibarra, batterie

Dès sa participation à l’illustre Masada Quartet de John Zorn, Dave Douglas devient l’un des trompettistes les plus recherchés de la scène créative. Dès lors, il ne cesse de multiplier les rencontres avec les plus grands créateurs contemporains, en musique comme dans tous les champs de la vie artistique. Pour ce projet, Dave Douglas s’adjoint le guitariste le plus inventif et touche à tout de sa génération, Marc Ribot. Musicien tout terrain (Tom Waits, Bashung, Marianne Faithful, Cassandra Wilson ou ses propres Cubanos Postizos). La batteuse Susie Ibarra est quant à elle, l’enfant prodige de la scène new-yorkaise avec son jeu riche en sonorités et timbres, à la fois souple et énergique. « New Sanctuary » est le lieu même où se développe une musique somptueuse riche de tous les possibles.

VIDEO STREAMS

Joshua Redman & Brad Mehldau, le 5 novembre au festival Jazzdor

TWITTER