31ème édition du 4 au 18 novembre 2016

2016-2017

11ème édition du 30 mai au 2 juin 2017

News

Projet « Chant et Rythme » à l’école Gutenberg / Montagne Verte

23 mars 2017 | écrit par mathieu JAZZDOR dans Actions culturelles |

Depuis la rentrée de septembre, les musiciens Christine Clément et Pascal Gully interviennent chaque semaine en classe de CM1 de l’école Gutenberg dans le quartier de Montagne Verte. Le travail a été axé sur la voix et les percussions, instruments fondamentaux pour approcher la musique. A travers un répertoire inspiré de musiques traditionnelles, les élèves […]

Plus d'info

En mars à Jazzdor !

13 février 2017 | écrit par mathieu JAZZDOR dans Actualité |

Vendredi 24 mars à 20h30 : l’incroyable groupe anglais Sons of Kemet mené par la révélation de l’année, le saxophoniste Shabaka Hutchings, pour une soirée « clubbing » (concert debout) à ne pas manquer ! Vendredi 31 mars : Entre blues, soul et jazz, The Langston Project est l’occasion de redécouvrir les textes brûlants d’actualité du poète […]

Plus d'info

Infos billetterie

30 janvier 2017 | écrit par mathieu JAZZDOR dans Actualité |

Vous pouvez à tout moment de la saison acheter vos billets en ligne ainsi que votre carte d’abonnement sur la billetterie en ligne de Jazzdor. Vous pouvez également vous rendre à la Boutique Culture (Place de la Cathédrale) du mardi au samedi de 12h à 19h. Pour toute information concernant la billetterie, vous pouvez nous […]

Plus d'info



Le programme de Jazzdor 2016-2017

Mar
31
ven
THE LANGSTON PROJECT @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
Mar 31@20 h 30 min

The Langston ProjectDebbie Cameron, voix / Hasse Poulsen, guitare et voix / Luc Ex, guitare basse / Mark Sanders, batterie (Danemark / Grande-Bretagne / Pays-Bas)

L’idée de The Langston Project est de combiner musique créative – ou « free music » – avec d’ambitieuses chansons à texte. Les poèmes de Langston Hugues ont une musique avec des formes et des mélodies précises qui permettent aux quatres musiciens de conserver une place à l’interprétation et l’improvisation. Ils appellent au swing, à la musique puisée et au blues. Si un mot pouvait définir les textes de Langston Hugues, cela serait celui de  » désir  » : le désir de justice et d’égalité, d’ambition et d’envie pour le peuple, le désir  de dignité, et surtout le désir amoureux, d’amour et pour l’amour.

Die Grundidee des Langston Projects ist die Verbindung von kreativer Improvisationsmusik und anspruchsvollem Text. Die Gedichte von Langston Hugues besitzen ihre eigene Musik und eine Form, die präzise genug ist, um der Improvisation einen Rahmen zu setzen, innerhalb dessen sie sich völlig frei bewegen kann. Sie tragen den Swing in sich und den Blues, müsste man sie in einem Wort beschreiben, so wäre es „Sehnsucht“: Sehnsucht nach Gerechtigkeit und Gleichheit, nach einer ehrgeizigen Perspektive für die kleinen Leute, nach Würde, vor allem aber die Sehnsucht des Liebenden, nach dem/der Geliebten, nach der Liebe selbst.

Avr
3
lun
STRASBOURG JAZZLAB #1 – Du 3 au 8 avril @ Cité de la Musique et de la Danse
Avr 3 – Avr 8 Journée entière

Le Conservatoire, et Jazzdor proposent Strasbourg JazzLab#1, une semaine de concerts et rencontres autour du jazz contemporain.

Organisé par le Département jazz et musiques improvisées du Conservatoire (Djemi), Strasbourg JazzLab#1 convie parmi les grands noms de la scène jazz française plusieurs générations de musiciens autour du pianiste de notoriété internationale Martial Solal, qui donnera un concert exceptionnel le jeudi 6 avril en compagnie de sa fille, Claudia Solal, chanteuse et professeur au Conservatoire.

Louis Sclavis (clarinettes) se produira avec Dominique Pifarély (violon) et Vincent Courtois (violoncelle) à l’occasion de la sortie de leur disque sur le prestigieux label ECM, avant de rejoindre, en compagnie de Médéric Collignon (cornet), Bernard Struber et son ensemble de jazz au concert de clôture, samedi 8 avril.

Le Djemi donnera quant à lui deux concerts, les lundi 3 et mardi 4 avril, ce dernier à l’issue d’une rencontre avec le public.

Jazzlab fait également la part belle aux actions pédagogiques. Il profite de l’occasion pour rapprocher élèves et professionnels reconnus, à travers trois master classes qui donneront lieu à des restitutions en première partie des concerts. L’Alsace, territoire du jazz depuis des décennies, rassemble un important vivier de musiciens amateurs, que le Conservatoire accueillera lors d’ateliers d’initiation proposés par les enseignants du Djemi.

Il s’agit à travers cette manifestation, qui mêle pédagogie et scène professionnelle, de montrer combien la musique de jazz est vivante dans notre région comme en France, d’une génération de musiciens à l’autre, d’une saison de concerts aux multiples facettes, Jazzdor, au Conservatoire, lieu privilégié d’expériences musicales.

DÉCOUVRIR LA BROCHURE ! 

Affiche JazzLab1_BD - copie

Avr
6
jeu
Martial Solal solo @ Cité de la Musique et de la Danse
Avr 6@20 h 00 min – 22 h 00 min
Martial Solal et Claudia Solal Jazz à LAngourla 2008, Langourla, Bretagne, France, 14/08/2008, ©Yann Renoult

Martial Solal, piano / Claudia Solal, voix

Un monument ! C’est l’un des pianistes majeurs de l’histoire que nous accueillons pour un concert exceptionnel en solo. En solo ou presque, car il se murmure que sa fille Claudia pourrait être dans les parages ! Une collaboration de plus pour celui qui s’est produit avec les plus grands : Dizzy Gillespie, Chet Baker, Stéphane Grappelli, Michel Portal, ou Paul Motian. Celui dont la musique a parcouru toute la seconde moitié du XXème siècle, du cinéma de Jean-Luc Godard aux soirées du légendaire Village Vanguard à New-York. Avec ses explosions de mélodies, ses levers de soleil, ses embrasements soudains, ses aplombs vertigineux, ses vallées déconcertantes, et toujours ce retour au langage connu de la tradition. Avec cet esprit espiègle, déployant un jeu mélodique foisonnant et intensément riche avec un naturel déconcertant.

Un concert présenté dans le cadre de Strasbourg Jazzlab #1, en partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg.

Avr
7
ven
LOUIS SCLAVIS / VINCENT COURTOIS / DOMINIQUE PIFARÉLY -> Strasbourg Jazzlab @ Fossé des Treize
Avr 7@20 h 30 min

Pifarély Courtois SclavisLouis Sclavis, clarinettes / Dominique Pifarély, violon / Vincent Courtois, violoncelle (France)

1ère partie : « Clarinet Turbulences » / concert de l’atelier de clarinettes de l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg et du Conservatoire de Strasbourg/ direction Jean-Marc Foltz

Trois merveilleux conteurs, trois instrumentistes de haut vol a? l’entente quasi te?le?pathique. Louis Sclavis, Dominique Pifare?ly et Vincent Courtois, ou trois gures incontournables de la sce?ne improvise?e europe?enne dans un trio tout acoustique. Un jeu de cordes et de sou e, un somptueux dialogue boise?, pre?cis et fascinant, initie? par le clarinettiste avec deux compagnons musicaux de tre?s longue date.
L’occasion de de?couvrir pour la toute premie?re fois la musique du disque “Asian Fields Variations“, qui parai?t au me?me moment sur le prestigieux label ECM !

En partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg.

Mai
13
sam
RAN BLAKE SOLO @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
Mai 13@20 h 30 min

Ran BlakeRan Blake, piano (États-Unis)

Ran Blake est né en 1935 dans une famille du Massachussets où Bartók prenait plus de place que la musique noire, qui se résumait au gospel. C’est en poursuivant de brillantes études de pianiste qu’il a épousé le jazz. Au Bard College, il côtoie Jeanne Lee, chanteuse avec qui il fera un bout de chemin. On connaît la suite : en 1962, le duo publie The Newest Sound Around qui reste un modèle de déconstruction des standards tant par le clavier que par la voix. Élève de Waldron, la grande rencontre de Blake sera pourtant celle de Gunther Schuller, l’âme du Third Stream dont il fut le plus fidèle des messagers, et en même temps l’un des premiers modérateurs. C’est en cela que Blake fait partie des inclassables : figure du Third Stream, son jeu et sa percussivité le rattachent sans équivoque à la galaxie monkienne. Raccrocher tous ces wagons sera sa vocation.

Ran Blake wurde 1935 im Bundesstaat Massachusetts geboren. In seinem Elternhaus nahm Bartok einen größeren Platz ein als die afro-amerikanische Musik, mit Ausnahme vielleicht des Gospel. Zum Jazz führte ihn ein brillantes Klavierstudium. Am Bard College begegnet er der Sängerin Jeanne Lee. 1962 spielen sie das Album The Newest Sound Around ein, bis heute ein Modell der Dekonstruktion der Standards, am Klavier wie im Gesang. Nach weiteren Lehrjahren an der Seite von Mal Waldron macht Ran Blake die entscheidende Begegnung seiner Karriere: die mit Gunther Schuller, der Seele des Third Stream Jazz. So unbestritten Blake eine Leitfigur des Third Stream ist, er behält doch, vor allem in der Durchschlagskraft seines Spiels, etwas, was ins Monk’sche Universum gehört. Und so macht er denn, jenseits aller Zuordnungen, den Brückenschlag zu seiner Berufung.

Juin
10
sam
BOREAL BEE & MIKE LADD « NOS FUTURS » @ Centre Socio-Culturel du Fossé des Treize
Juin 10@20 h 30 min

Boreal BeeChristophe Rocher, clarinette / Sylvain Thévenard, électronique / Mike Ladd, voix (France / États-Unis)

dans le cadre du Festival Contre-Temps 2017

Le triptyque Nos Futurs ? du duo Boreal Bee évoque les futurs, celui qu’on aimerait nous imposer, celui qui vient en prolongement de nos passés, de nos cultures, de nos rêves. Le rappeur américain Mike Ladd, adepte du spoken word, a toujours associé à son travail une notion de poésie post-futuriste, comme un nouveau courant poétique. Il ajoute ici ses machines, ses rythmes et sa voix à la musique du duo Boreal Bee pour provoquer une véritable friction entre culture hip-hop et musique électroacoustique.

Das musikalische Triptychon Nos Futures ? – Wortspiel zwischen „no future“ und „unsere Zukunft“ – setzt die Zukunft in den Plural, stellt jene, die man uns aufdrängen will, die sich aus Vergangenheit und Kultur scheinbar selbstverständlich ergibt, gegen jene, die wir uns erträumen. Der US-Rapper Mike Ladd, Figur des „Spoken Word“, auf der Suche nach einer post-futuristischen Poesie, tritt mit dem Duo Boreal Bee in einen Dialog, mit seinen Maschinen, seinen Rhythmen und seiner Stimme: eine spannungsgeladene Begegnung von Hip-Hop und elektro-akustischer Musik.

Boreal Bee : « NOS FUTURS ? » Triptyque from Nos Futurs on Vimeo.

VIDEO STREAMS

Sons of Kemet - vendredi 24 mars au Fossé des Treize !

TWITTER